Vacances

Edition de photographies 

Format A5.

 

Cet ensemble de photographies retrace un parcours éfectué à travers differrent pays de 

l’ex-yougoslavie. Je ne voulais pas donner d’indices de localisations précis à mes images, mais rendre compte d’une athmosphère, d’un partage du sensible témoignant d’un vivre ensemble dont l’état de crise se fait ressentir mondialement., mais qui se manifeste singulièrement en ex-yougoslavie, de part son passé communiste. 

A la prise de vue, je cherche à faire un travail d'enquête et à documenter les indices de ce vivre ensemble à l'oeuvre dans ses manifestations les plus ordinaires, voir triviale. 

 

J'essaie d'utiliser l’analogie, la mis en abime, comme des outils pour servir mon point de vue.

Dans cette démarche, l’oeuvre de Martin Paar m'a aidé à m’initier à la street-photography. Je suis redevable au travail de Philipe Durand, à sa passion pour la stratification du réel.  

Egalement à L’oeuvre de Jean-Luc Moulène et particulièrement à sa série Disjonctions, pour son principe d’écarts entre les divers codes visuels de la rue.

«Ce qui lie la pratique de l'art à la question du commun, c'est la constitution, à la fois matériel et symbolique, d'un certain espace temps, d'un suspens par rapport aux formes 

ordinaires de l'expérience sensible»

  J Rancière, Malaise dans l'esthétique.